Retour à la page précédente

« Déconnectons-nous du portable ! » (article OF)

Le regard de Charles. Les adolescents sont-ils dépendants des mobiles ? Certains l'ont de plus de plus tôt.

« Les 6, 7 et 8 février, les 13 e Journées mondiales sans portable ont été l'occasion de se déconnecter et de réfléchir à sa relation avec ce compagnon de la vie de tous les jours. Cette année, le thème était l'Adikphonia, terme de l'écrivain Phil Marso pour remplacer la nomophobie, la peur d'être privé de son portable. Les adolescents seraient-ils dépendants ?

Ça rassure les parents

Souvent, les parents nous le donnent vers 13-14 ans, mais on l'obtient de plus en plus jeune. C'est rassurant pour eux d'être en contact avec leur enfant, mais paradoxalement c'est très vite un objet d'émancipation. On le personnalise (stickers, propres sonneries), on a un langage SMS codé et on peut parler avec n'importe qui. C'est devenu identitaire, un objet de mode, un marqueur social : prolongement de nous-même, on en devient forcément dépendant. Les smartphones multifonctions, les applications créées chaque année poussent à une utilisation excessive.
La suite sur le site de OF