Retour à la page précédente

Dylan Vallo rappeur et compositeur (article le Télégramme)

À 17 ans, Dylan Vallo possède une passion, la chanson et la musique rap. Ojloc, sur scène, a bien voulu répondre à nos questions.
p
Dylan Vallo, 17 ans, est au lycée Henri-Avril pour préparer un brevet de technicien en mécanique. Il habite Landéhen. Il lui reste deux années à faire. Pendant son temps libre, Dylan a une autre passion, la chanson et la musique rap. Son nom de scène est Ojloc.

Le Télégramme : pourquoi cette passion de la musique rap ?
Dylan Vallo. « Depuis tout petit, j'écoute de la musique rap. Aujourd'hui, je suis influencé par Keny Arkana, une rappeuse de Marseille, Sinik, rappeur français de Paris, Section d'Assaut, un groupe de rap. Le rap, pour moi, est le seul moyen à travers lequel on peut le mieux s'exprimer. J'ai composé la première chanson, "Hommage à toi", à la suite du décès de mon grand-père. Avec le rap, on peut exprimer ce qui va mal dans la société, mais aussi les sentiments comme l'amour et l'amitié. J'ai installé un petit studio dans le sous-sol de la maison de mes parents. Cela me permet d'aller chercher des mélodies sur le net et ainsi d'enregistrer mes créations que l'on peut écouter sur internet. Je me suis déjà produit en public, au lycée, devant une centaine de jeunes. Aujourd'hui, j'attends une réponse pour passer aux Tremplins, à Bobital. Parmi, mes créations, il y « Femme battue : imageyoutube.com/watch?v=rL... », « Aveugle » et « La Vie ». D'autres sont en cours, car j'espère sortir un premier album. »
Lire l'article sur le site du Télégramme