Retour à la page précédente

Un lycée, des métiers. À la rencontre des collégiens (le télégramme)

Dans le cadre de l'opération « Les collèges font leur Show », le lycée Henri-Avril, de Lamballe, s'est déplacé lundi et mardi, sur le site du Bocage, pour promouvoir ses formations. Gilles Quéré, chef de travaux, coordonne le projet.

Le Télégramme : comment ce projet s'est-il mis en place ?
Gilles Quéré. « Nous sommes ici à l'initiative du principal du collège Le Bocage, Jacques Vieuxloup. Cette opération est née il y a trois ans sur demande d'un collège de Ploufragan (22). L'année suivante, onze collèges nous ont sollicités et cette année 39. Nous nous déplaçons dans les Côtes-d'Armor, le nord du Finistère et le nord de l'Ille-et-Vilaine. Ici, les élèves du Bocage et du collège Charcot ont bénéficié de cette découverte. L'objectif est de leur faire connaître des formations et des métiers qu'ils n'ont pas près de chez eux. C'est une expérience unique en France. Nous nous déplaçons avec notre matériel, une mini-pelle, un mini-tracteur et un camion, et trois professeurs qui viennent sur leur temps libre. »

Quelle est la spécificité du lycée Henri-Avril ?
« Nous sommes un lycée polyvalent avec une filière générale, une technologique et deux BTS : « technico-commercial » et « technique et services » qui ouvre nationalement et chez nous à la rentrée prochaine. 50 % des élèves qui passent le Bac Pro se dirigent vers la profession directement avec une forte embauche et les autres continuent en BTS. Notre lycée est le plus gros opérateur de formations dans les filières maintenance de matériel de travaux publics, de parcs et jardins, de machines agricoles et de véhicules industriels. »

Lire la suite sur le site du Télégramme