Retour à la page précédente

une grande chaîne de trombones, une chaîne d'espoir..

Samedi 5 décembre. Il est 10 heures. La petite place de Dinan s'anime, la mise en place des stands pour le téléthon est en train de s'achever. Des lycéennes d'Henri Avril et des personnes en situation de handicap du centre de la Pifaudais montent leur stand, avec l'espoir de récolter beaucoup d'argent pour aider ces enfants atteints de maladies génétiques rares.

Malgré le froid, la bonne humeur et la joie de vivre sont présentes, ils semblent plus motivés que jamais. Une idée apparaît : créer une grande chaîne de trombones, une chaîne d'espoir, avec l'argent que leur donnent les Dinanais, 10 trombones = 1 euro. Les bénévoles passent leur journée à vendre des galettes, des crêpes, du vin chaud et des trombones, moments partagés ente rires, chants et émotions.

Fin de la journée. L'heure du verdict arrive. Quelle fut la surprise face aux 45m de trombones, liés les uns aux autres, l'espoir fait revivre.

Les liens entre lycéens et handicapés se renforcent encore un peu, ils pensent déjà à leur prochaine rencontre, l'attendent avec impatience, et gardent l'espoir qu'un jour les gens ne jugeront plus les autres à cause de leurs différences.

« Qui se ressemblent s’assemblent, mais c'est dans les différences que l'on se reconnaît » (Fred François)

Marjolaine Jan