Retour à la page précédente

VOYAGE A MALAGA 2013 – LE TEMPS DES RENCONTRES ET DE LA DECOUVERTE

Le samedi 13 Avril 2013, les élèves de première euro et de terminales L/ES, accompagnés de Mmes Le Flem, Noël, Le Drogoff et de Mr Robert, sont partis à la découverte de l’Andalousie. Après un voyage long mais joyeux, nous avons pris connaissance des lieux et des familles de Malaga qui nous hébergeaient pendant la semaine.

Dès le premier jour, les élèves ont rencontré les lycéens espagnols avec qui ils avaient échangé au cours de l’année ; exceptionnelle merienda organisée par les élèves espagnols pour célébrer notre venue, visite du Lycée Alhaurin de la Torre, cours de sciences et de lettres en espagnol …. Lors de ce premier contact, nous avons vu nos élèves se libérer de leurs appréhensions de communication et échanger sans se préoccuper de la barrière de la langue avec des jeunes de leur âge. En se séparant pour nous rendre au Musée des sciences de Malaga, nous savions que notre seconde rencontre serait encore plus chargée d’émotion.

Séville fut un autre temps fort de notre visite ; les élèves ont été subjugués par la Feria où les calèches et les belles Sévillanes animaient la ville de couleurs et de musique, sous un soleil de plomb. L’occasion pour nous de visiter la Centrale de San Lucar et de s’intéresser à l’énergie solaire où comment utiliser le soleil pour produire de l’électricité tout en préservant notre Planète (programme scientifique étudié en classe d’euro). Nous avons aussi succombé aux charmes de L’Alhambra à Grenade, où le temps d’une journée, les élèves se sont imprégnés de la culture andalouse, savant mélange hispano-arabo-gitan !

Nos élèves ont retrouvé leur correspondant en fin de semaine pour découvrir Malaga : au programme, jeux-photos, défis, chants….qui leur ont permis de partager et de se connaître davantage. Beaucoup d’émotions….joie, rires, pleurs et peines !il était temps de se quitter.
Semaine formidable avec nos lycéens d’Henri Avril qui se souviendront longtemps de ce séjour linguistique.

Lors de ce périple andalou, il s’agissait de proposer aux élèves des situations dans lesquelles nous souhaitions observer leurs capacités à utiliser des connaissances disciplinaires (scientifique, linguistique….) dans le cadre d’un environnement extrascolaire. Et nous croyons fermement à l’intérêt de pouvoir faire vivre aux élèves, dans le cadre de leur scolarité, des moments où ils mettent en place un lien fort entre des connaissances et une réalité sociale et culturelle.

Mmes Le Flem et Le Drogoff- professeurs d’espagnol
Mme Noel : professeur SVT
Mr Robert : professeur de maths-sciences