Retour à la page précédente

Crazy little thing called Future ! (par Lucie)

C'est à l'adolescence que commencent les soucis,
Qu'ils soient grands ou petits,
Fini l'innocence de notre enfance,
On est plongé dans le monde des grands sans défense.

Les tracas deviennent énormes,
Les contrariétés plus nombreuses,
A commencer par les hormones,
Qui jouent les farceuses.
Tes cheveux sont gras
Et t'as des boutons,
Avec cet âge ingrat,
On se fait du mouron.

On veut être cool et différent,
Tout en restant dans les rangs,
Mais au fond on est tous réunis par cette même question,
Qui nous turlupine, nous enquiquine,
Nous embête, nous entête,
Nous dévore, nous déchire et encore,
Qui nous tourmente, nous ronge,
Jusque dans nos songes.
Nos rêves elle les brise,
Ou bien les réalise.
On se l'ait tous déjà posée,
Que l'on ait ou pas une idée,
Car son résultat définit beaucoup,
Ton avenir, ta vie, tout.
Et la laisser de coté,
Ou à peine t'en préoccuper,
Pourrait très vite t'apporter,
Des regrets et problèmes à perpétuité...

"Qu'est ce que je veux faire plus tard ?"
Oui cette question est notre pire cauchemar !

Certains ont déjà leur avenir tout tracer,
Décider, fixer, arrêter et enterrer,
Mais beaucoup sont là à se creuser les méninges,
Se demandant ce qu'ils pourraient faire d'autre
[que repasser le linge.

Toutes les perspectives sont à envisager,
Il est quand même question de son avenir,
Ce serait vraiment bête de se tromper,
Même si on peut toujours se reconvertir.

Ma réponse à cette question,
Est encore en suspension.
J'y pense depuis longtemps,
Mais je change d'avis tout le temps.

Ca avait commencé avec vétérinaire,
Quand je vénérais tous les animaux,
Cette passion ayant baissée d'un niveau,
J'ai maintenant changé d'itinéraire.

La suite du Poème de Lucie en fichier joint