Retour à la page précédente

Das ist eine schöne heutige Geschichte (des allemands dans le Penthièvre)

C’est une romance , c’est une belle histoire, belle histoire…d’aujourd’hui, d’aujourd’hui…Das ist eine schöne heutige Geschichte…

Record battu!

En cette année olympique, le lycée obtient la médaille d’or !
Vous l’aviez compris, Henri Avril a vécu depuis la rentrée à l’heure allemande. Annah, Corinna, Marlene, Kristina, Sophia, Jasmin, Hannah, Lea und… Nikolaï ont choisi le Penthièvre pour poser leurs valises l’espace de trois mois chez Ines, Andrea, Manon, Youna , Marie, Rachel, Lucie et Pierre…Reste le pauvre Christian qui a eu la bonne idée de faire venir Jonas plus tard. Ouf, au moins il nous restera deux native speakers pour nous apprendre les gros mots à la mode à Berlin !
Quelle chance unique nous avons de pouvoir organiser ce type d’échange ( Brigitte Sauzay), du nom de l’ancienne éminence grise de François Mitterand et d’Helmut Kohl ,femme française qui a tant œuvré pour l’amitié franco-allemande !Trois mois en Allemagne à la fin de la seconde, suivis de trois autres mois de complicité en Bretagne. Forcément ,cela crée des liens et Anne, Ronan (Sauzay 2009) retrouvent Vicki (Allemande d’origine bulgare…) sur les bords de la mer noire, râtant seulement d’une semaine leur gentil prof d’allemand. Julie Berlinoise, broonsée d’adoption ,qui revient régulièrement chez Paolig (un gars Brooné). Ces globe-trotteurs ont tout compris à l’heure où les cursus bilingues franco-allemands se multiplient dans le supérieur ( droit , économie, chimie, commerce, histoire…). Ce stage, linguistiquement et humainement riche, est un premier sésame vers une culture complémentaire de la nôtre. L’Allemagne et la France ne sont pas la locomotive de l’Europe pour rien. Gageons que nos veinards de 1ère vont faire des jaloux en 2nde…pas de problème !Il suffit de remplir un dossier.

Jacques Lozach
P.S : Merci Jasmin d’atténuer notre tristesse après le départ des copains allemands ! Toi au moins tu restes jusqu’à la fin de l’année. Merci surtout de nous apprendre le chinois… ! Merci aussi aux professeurs pour la Französische Qualität de leur accueil, pour leur Flexibilität…et pour les progrès qu’ils accomplissent dans la langue de Goethe !