Retour à la page précédente

''Guilloux et les siens'' par Yannick Pelletier (à propos du spectacle des 1L 2011-2012)

" Quant à moi, je leur ai dit, à mes élèves, qu’en tant que spécialiste de Guilloux, que professeur, que compagnon de troupe théâtrale, travailler avec eux était un bonheur et un honneur. Et je pèse mes mots.

Et eux, qu’en disent-ils ? « Je n’aurais jamais pensé arriver à monter sur scène (…). Au final, je suis fière de m’être donnée à 100% » dit Pauline qui fut Pierrette auprès des réfugiés espagnols, Mlle Gwen qui s’insurge contre la tonte des femmes en 1944, une étudiante révoltée en68. Laura B. s’étonne d’avoir pu passer du rôle comique de l’élève rebelle Boniface (personnage inventé) au tragique puissant du narrateur de la scène du « flagrant délit de pauvreté » ( Absent de Paris). Pour Amandine ou Romane, Le Sang noir, la visite du bureau de Guilloux, la pièce ont apporté « une plus souple aisance quand il s’agit de parler de la place de l’individu dans la société ». Pour Leïla, Guilloux et tout ce qui en a été fait a permis à chacun de se dépasser et au groupe de se souder. Laura S. fut heureuse que Guilloux qu’elle représenta enfant, passe du « Pain » au « Quai des rêves » et considère que lire une page de Guilloux se reçoit comme un sourire."
Yannick Pelletier
texte paru dans "Confrontations" (n°25, juin 2012), bulletin-Société des Amis de Louis Guilloux.
Le texte complet (1) GUILLOUX_ET_LES_SIENS.doc