Mercredi 23 octobre 2013

Mercredi 23 octobre 2013

Nous sommes partis du Lycée Henri Avril LAMBALLE vers 5h45 très fatigués dans 2 mini vans du lycée. Sur la route en direction Roissy Charles de Gaulles pour prendre l’avion, nous avons fait une pause café dans une station essence.

Nous sommes arrivés à l’aéroport vers midi, nous avons déjeuné, on a enregistré nos bagages et choisi nos places dans l’avion. Ensuite on a pris un café et nous sommes allés embarquer dans l’avion en direction de Dakar vers 16h30. On a diné dans l’avion vers 18h00, on a regardé des films.

L’avion a atterri à l’aéroport de Dakar en douceur vers 19h45 heure française. En descendant de l’avion choc thermique en comparant la différence de température puisqu’en France on avait une veste et il pleuvait et au Sénégal il faisait super chaud.

Validation des visas par des personnages pas très aimables. On est allé récupérer nos bagages et Madame Bonneau et Thibault Adam ont fait une déclaration de perte. Monsieur Nancasse, le directeur de l’orphelinat de M’Bour, est venu nous chercher en bus pour nous amener vers notre lieu de résidence pour notre séjour.

Jeudi 24 octobre

Jeudi 24 octobre

Le matin on s’est levé à 9 heures, après le petit déjeuner on est tous allé pour la première fois au marché de M’Bour acheter des fruits, légumes et poulets pour le soir même.

On ne pouvait pas être plus dans le vif du sujet, ça grouillait dans tous les sens, les étals étaient à même le sol, les mouches sur la viande et le poisson, les odeurs insupportables.

Le lendemain de notre arrivée, on n’était pas encore habitué à ce climat qui nous était insupportable ! Entre les odeurs, la chaleur et les gens qui nous accostaient limite en nous agressant pour vendre leurs bibelots, certains ne se sentaient pas du tout bien donc nous sommes rentrés au plus vite où on habitait.

Ne supportant pas la chaleur nous avons mangé sur la terrasse au-dessus de la maison ombrée par la paillasse.

L’après-midi certains ont fait la sieste et d’autres sont allés se baigner à la mer où nous avons découvert une plage sale, pleine de détritus. Le soir Hélène notre cuisinière nous a préparés du poulet Yassa avec du riz.

Vendredi 25 octobre

Vendredi 25 octobre

Ce matin réveil en fanfare par Pesrin ! Après le petit déjeuner nous sommes allés à la plage pour jouer au foot. Des jeunes de M’Bour se sont très vite intégrés à la partie de foot, peu après un groupe de pêcheurs est allé étendre un filet de pêche nous sommes donc allés aider à tirer cet énorme filet. Le midi c’était déjeuner léger.

Enfin le départ pour Louly N’Gogom après tant d’attente nous y sommes ! Les habitants sont agréables et nous accueillent très bien, même trop bien j’étais gêné par tant de gratitude.

En début d’après-midi, c’était le grand rassemblement des villageois nous avons fait la causerie sous le fromager nous leur avons raconté notre début du voyage.

Puis, pendant l’après-midi ils nous ont fait visiter le village et les classes, les enfants étaient en plein travail, ils nous ont chanté des chansons puis le professeur nous a expliqués leur programme scolaire, ( Ils sont environ 250 pour 4 classes ). Le soir pour repartir nous avons utilisé deux 4x4.

Samedi 26 octobre

Samedi 26 octobre

Nous avons été faire les courses dans un supermarché le matin où nous avons pris 250 litres d'eau et du lait, de la confiture ,du pain, du pâté. Sur la route du retour on s'est arrêté prendre une pastèque (il ya des collines de pastèques le long de la route !) puis on est rentré manger à la maison car l'après midi nous sommes partis en voiture visiter l'Ile aux coquillages.

Arrivés sur place, des hommes ne voulaient pas nous laisser traverser le pont pour accéder à l'île car ils trouvaient à dire que l’on était obligé de prendre un guide alors que sur le site nous n'étions pas obligés.

Sur l'île on a visité leur église, toutes leurs petites rues avec les places publiques par quartier, puis finit la visite par leur cimetière, l’un catholique, l’autre musulman, toutes les tombes étant recouvertes de coquillages. Et on est rentré à la maison préparer nos affaires pour le lendemain.

Dimanche 27 octobre : Ile de Gorée+ Dakar+ Lac Rose

Dimanche 27 octobre : Ile de Gorée+ Dakar+ Lac Rose

Ce jour là, lever à 8 heures, déjeuner tous ensemble, puis nous nous occupons en attendant le bus (le super Renault Trafic en très bon état pour une fois) , départ à 9h15 du logement, direction Dakar pour l’Ile de Gorée avec 2 heures de route occupées par le paysage.

Une fois arrivés à Dakar pour prendre le bateau de transfert , nous nous faisons une fois de plus alpaguer par tous les «vendeurs » d’accessoires , de souvenirs, une fois échappés aux vendeurs nous nous dirigeons vers l’embarquement du bateau .

Dans le bateau de transfert nous avons vu une partie du port et la pollution de l’eau ainsi que ses alentours (3 km de bateau jusque l’Ile de Gorée). Quand nous sommes arrivés à l’Ile nous avons pu remarquer une différence de propreté de l’eau et de l’Ile, puis nous nous sommes dirigés vers le début de la visite de l’Ile où nous nous sommes fait agressés par les nombreux guides de l’Ile.

Le reste de la matinée nous avons visité une bonne partie de l’Ile et avons appris l’histoire de cette île. Pendant cette visite nous avons pu voir la beauté de cette Ile et les nombreux « vendeurs » de souvenirs, d’ailleurs une bonne partie du groupe a pu acheter des souvenirs.

Retour au port de Dakar pour enfin aller manger, nous avons traversé Dakar pour nous rendre au Lac Rose. Nous avons longé la magnifiques côte puis à mi-route nous nous sommes enfin arrêtés manger non loin de l’immense Statue de la Renaissance, représentant un homme, une femme et un enfant noirs.

Puis retour dans le bus direction le Lac Rose pour 1heure de « route », en cour de route nous nous sommes plusieurs fois trompés de chemin, plus nous nous rapprochions du Lac Rose plus les chemins étaient dégradés avec quelques gros fous rire pour prendre des photos et vidéos. Une fois arrivés, ne savant pas où aller, un « guide » nous a amenés au bord du lac, où ils ramassent le sel et nous fait une explication sur la récolte du sel ensuite nous nous dirigeons vers la plage pour enfin nous baigner avec de superbes sensations (on flottait dans l’eau grâce au sel, l’eau était tellement salée qu’elle était brulante). Retour au bus assez difficile puisque que à chaque étal nous nous faisions alpagués par tous les vendeurs de souvenirs.Une fois arrivés au bus, nous rentrons à M’Bour.

Super journée,intéressante, mais fatiguante !!!

Lundi 28 octobre

Lundi 28 octobre

Nous nous sommes levés après une bonne nuit de sommeil. Après notre petit déjeuner. Certains accompagnateurs se sont rendus à Dakar pour commencer les démarches administratives pour pouvoir récupérer le tracteur.

Nous avons décidé de nous rendre à Saly à pied et par la plage . Toute la matinée nous avons effectué nos 7 km, sur le trajet on a aidé des Séganalais à mettre une grande pirogue à la mer. On a aussi traversé le port de M’Bour et on s’est baigné en cours de trajet.

Ce jour-là il faisait très chaud. On est enfin arrivé à Saly pour midi ou nous avons mangé sous un arbre notre sandwich au « Corned Beef ». L’après-midi on s’est rendu à l’hôtel le « Framissima ».

Colette ayant séjourné les années précédentes dans cet hôtel a réussi à nous faire autorisé l’accès à la piscine. On s’est baigné, on a pris une boisson au bar, participé aux activités et on fait une partie de water-polo. On est rentré à M’Bour en charrette tirée par un âne.

Le soir les 3 accompagnateurs nous ont raconté leur périple. Aux cours de leur journée, ils se sont rendus au Ministère de l’Agriculture et à la Direction de l’Equipement Rural.

Mardi 29 octobre

Mardi 29 octobre

On a été au puits chercher de l'eau avec Baptiste, on est revenu pour aller se baigner à la plage, on a vu que à côté des pêcheurs étaient en train de tirer les filets pour pêcher les poissons côtiers. On est revenu manger puis on a été avec un groupe au village de Louly pendant que les autres faisaient les courses.
Le groupe au village a débroussaillé avec des outils datant du moyen-âge!

Lorsque nous sommes arrivés au jardin, nous avons vu un serpent de plus de 1 mètre de long. On s'est rendu compte que les Sénégalais prenaient leur temps pour travailler (une pause de 15 min toutes les 10 min), Le soir nous étions épuisés alors après un bon repas nous sommes allés sur le toit terrasse pour faire la causerie puis nous avons goûté au thé sénégalais.

Mercredi 30 octobre

Mercredi 30 octobre

Cette journée nous somme tous allés au village de bonne heure le matin pour tous défricher toustle jardin des femmes. Le midi on a mangé des casse-croutes sous le fromager.

L’après-midi on a été transporter de la terre avec un âne (5140) et une charrette (24T). Après les hommes sont arrivés et ont mit le feu dans tous les tas de mauvaise herbe. Quand on a mis le feu les mulots, les lézards, et les serpents sont sortis, on en a profité pour les coupés en deux. Quand on est rentré chez nous on était vraiment fatiguer.

Vendredi 1er novembre

Vendredi 1er novembre

Ce vendredi était férié au Sénégal. Lever à 08h30 pour certains, en effet Madame Bonneau, Michel, Colette et Olivier sont allés à la messe, pendant que le reste du groupe a dormi jusque 11h, on a donc pris notre petit déjeuner en se levant.

Ensuite Colette nous a préparés une bonne salade (pomme de terre, tomate, thon, oignon…), on a mangé vers 13h30.

L’après-midi était très cool on s’est reposé au logement, puis vers 15h00 nous sommes tous allés à la plage, Madame Bonneau, Michel, Colette, Monsieur Legal sont restés sur la serviette se reposer pendant que le reste du groupe était dans l’eau avec des jeunes Sénégalais.

En rentrant de la plage on a pris une douche pendant qu’Hélène la cuisinière nous préparait des bonnes brochettes de zébu.

Après manger le groupe d’élèves monte sur la terrasse en haut et on discute pendant un bon moment en buvant le thé que nous préparent Sébastien, Moussa, Jules, André, Fréderic des Sénégalais avec qui nous avons fait connaissance et depuis ils viennent tous les soirs boire le thé.

Voilà pour cette journée très reposante pour le groupe, il a fait super beau et on a bien rigolé.

Samedi 2 novembre

Samedi 2 novembre

Jean Eric nous a amenés dans un bureau de change pour échanger de grosses sommes d’argent pour payer l’acheminement du matériel. Puis avec les dons de professeurs pour l’orphelinat nous avons acheté du lait en poudre, du riz, de l’huile, des tomates, des œufs, tout cela sera bien utile à l’orphelinat.

Nous nous y sommes rendus ensuite pour déposer des vêtements ; deux petites filles étaient heureuses de jouer avec des chaussures à talon.

Vers 16h30 nous partons au port de M’Bour par la plage pour voir l’arrivée des pécheurs en pirogue le lieu grouille de monde et de poissons par terre. Les femmes brisent les coquillages pour en extraire les mollusques. La vue et l’odeur sont sollicitées : mouches, asticots, déchets, eau stagnante, etc. …

Lundi 4 novembre

Lundi 4 novembre

Nous avons été au village de Louly N'Gogom toute la journée pour attendre le tracteur. Le midi nous avons pique-niqué à l'école du village sous un arbre.

L'après midi nous avons fait une réunion avec les personnes du village s'occupant des jardins pour se mettre d'accord sur la future organisation du travail au jardin avec le tracteur.

Puis nous avons joué au foot avec les jeunes du village (France-Sénégal). En fin d'après midi nous avons reçu un coup de téléphone pour nous dire que le tracteur n'arriverait pas aujourd'hui... ce fut une terrible déception pour tout le monde.

Donc nous sommes rentrés à la maison manger et nous coucher avec un sentiment de déception.

Mardi 5 novembre

Mardi 5 novembre

On s'est levé vers 9h30, on a pris notre petit déjeuner sans Raymond, Michel et madame Bonneau car ils étaient partis à Dakar avec Jean-Eric Nancasse pour récupérer le tracteur au port.

Nous sommes allés à la plage, des jeunes de M'bour sont venus jouer avec nous dans la mer. On est rentré manger le midi et sœur Margaux est arrivée, on a discuté et après elle nous a demandés d'aller au village comme c'était le dernier jour où on pouvait y aller.

Les chauffeurs de l'Immaculée Conception sont venus nous chercher. En arrivant à l'école du village, les villageois nous avait préparés une fête pour nous remercier. On a été accueillis comme des rois, ils dansaient autour de nous avec le rythme de la musique que jouaient les hommes du village.

Les femmes étaient vêtues de leurs tenues traditionnelles pleins de couleurs, c'était très beau à voir et il y avait une très bonne ambiance. Le chef du village, la chef des femmes, le chef des jeunes et la chef du jardin des femmes ont pris la parole et nous ont remerciés encore une fois de plus.

Ensuite on leur a distribué des vêtements, chaussures et gants de foot qu'on avait ramené. Après cette distribution on les a salués puis on est rentré à M'Bour. Une fois arrivés au logement on a mangé les sandwichs qu'on avait prévus pour le soir même.

Mercredi 6 novembre

Mercredi 6 novembre

Cette journée là fut la dernière de notre séjour au Sénégal. Le matin nous avons dû commencer par ranger, balayer, notre logement pour nous préparer au départ. Une fois les valises faites, nous avons décidé d'aller dépenser notre argent (francs CFA) au marché de M'bour pour acheter des cadeaux Sénégalais.

Ensuite nous sommes allés dire au revoir à toutes les personnes que l'on avait rencontrées sur M'bour. Puis à 18 h nous sommes montés dans le fourgon pour aller à l'aéroport de Dakar (direction Paris). Le départ fut très émouvant.

Jeudi 7 novembre

En descendant de l'avion à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle vers 6h du matin, nous avons eu un choc thermique de 35° à environ 10°.

Nous avons prié car on était paniqué de ne pas voir nos valises arriver. En sortant nous avons redécouvert la pluie.

Malheureusement pendant les retrouvailles avec Mr Quéhé et Mr Gilot, le sac de Mr Le Gall a été volé pendant un court moment d'inattention.

Une partie du groupe est resté faire la déclaration de vol au poste de police de l'aéroport, pendant que l'autre partie du groupe est retourné en Bretagne à bord d'un mini bus de location puisque le Trafic du lycée est tombé en panne la veille au soir.

Le trajet du retour fut très calme puisque tout le monde dormait. La première partie du groupe est arrivé à 14h et l'autre à 18h. On est tous rentré chez nous et nous avons retrouvé nos familles et nos lits bien confortables.