Retour à la page précédente

« Les jeunes parlent rarement de politique » (OF)

Le regard de Charles. Aujourd'hui, le lycéen d'Henri-Avril nous donne son sentiment sur la politique et les jeunes.

Bien souvent, le premier souvenir de l'engagement politique est celui de nous, petit, manifestant avec nos parents dans la rue. Ma majorité récente et les élections européennes auxquelles je vais voter, me donnent l'occasion de parler de la politique chez les jeunes. En 2014, le thème national pris par le gouvernement est l'engagement associatif, plusieurs concours, tel Science Po, l'ont repris. Le gouvernement cherche donc à mobiliser les jeunes. L'avis qui semble primer est l'apolitisation des jeunes.

La suite sur le site de Ouest France