Retour à la page précédente

Nous sommes tous des Charlie

Un jour après, jeudi 7 janvier, difficile de faire cours comme si de rien était. Besoin d'en parler, de mettre des mots sur l'horreur, d'essayer de penser l'impensable..

D'autres analysent la presse avec leurs enseignants : française et étrangère.

Les unes du jour sont affichées sur la porte du CDI..

A midi, comme partout en France, devant le bâtiment de l'internat, toute la communauté scolaire est rassemblée pour une minute de silence puis pour applaudir l'équipe de Charlie.

Les élèves du CVL souhaitent faire entendre le témoignage de Philippe Val, ancien rédactrice du journal

D'autres élèves de première souhaitent créer un numéro unique de Charlie