Retour à la page précédente

Tout doit disparaître !

Dans le cadre de l’agenda21, Julien Guilmoto, doté d’une double casquette au lycée (celle de surveillant et celle du surfeur) a proposé une activité peu banale aux 2nde 4. Il s’agissait jeudi 31 mai de nettoyer la plage de l’anse du croc où est sis le club local de surf, Malicorne qui a hérité son nom du rocher découvert à marée basse. Il n’en fallait pas moins aux vaillants germanistes de cette classe pour surfer sur l’offre de Julien à condition de se rendre sur le spot...à vélo, soit 30 km aller. Mission accomplie à la force du jarret (21 km/heure de moyenne …Excusez du peu !) et pique- nique avec la section ULIS du lycée qui achevait sa cinquième séance de surf avec Julien. Les plus téméraires ont fini dans une eau à 15 degrés…sans combine.

L’après-midi permettait de constater que la plage, idyllique, passée au peigne fin régulièrement, était au demeurant assez propre. Mais en ce qui concerne l’environnement, les élèves rappellent qu’il faut toujours être vigilant et que rien n’est jamais acquis, même si les jeunes générations sont sensibilisées au fait que nous habitons dans une région qu’il faut choyer.

Pas de vague à l’âme pour le retour alors que les éléments se déchaînèrent à une encablure du lycée ! Orage, nul désespoir, oh jeunesse mon amie. Heureusement que Philippe Tonard veillait au grain dans son vieux combi Renault reconverti en voiture balai. Sehr schön !

Avec Julien, l’équipe a pris date et souhaite réitérer l’aventure. Vivement l’année prochaine !